Organe spiral ou organe de Corti.

Organe sensoriel de l'audition qui repose sur la membrane spirale du conduit cochléaire.
C'est un épaississement différencié de l'épithélium de la membrane basilaire au sein duquel on distingue des cellules de soutien et des cellules sensorielles. Les cellules de soutien sont constituées par les piliers de l'organe spiral qui délimitent le tunnel de l'organe spiral, et des cellules de soutènement, les cellules de Deiters et les cellules de Claudius. Les cellules sensorielles auditives ciliées de l'organe spiral sont disposées en une seule rangée en dedans du tunnel de l'organe spiral et en quatre rangées en dehors ; elles sont supportées par les cellules de Deiters. Les cils du pôle supérieur des cellules sensitives auditives s'encastrent dans les mailles de la membrane réticulée de l'organe spiral et entrent en rapport avec les pertuis de la membrana tectoria du conduit cochléaire.

Étym. gr. organon : instrument de travail, organe.
Syn. anc. organe de Corti