Processus mastoïde.

Volumineuse saillie conique à sommet inférieur, un peu aplatie transversalement, qui prolonge vers le bas la base exocrânienne de la partie pétreuse de l'os occipital située en arrière de la partie tympanique.
Elle est située en arrière et au-dessous du méat acoustique externe. Sa face latérale donne insertion aux muscles sterno-cléïdo-mastoïdien, splénius de la tête et longissimus de la tête. Sa face médiale donne insertion, dans l'incisure mastoïdienne, au muscle digastrique qui est séparé du sillon de l'artère occipitale située en dedans par l'éminence juxtamastoïdienne. Le processus mastoïde est creusé de cellules mastoïdiennes. Le degré de pneumatisation est variable : processus pneumatique (37 %), processus pneumato-diploïque très spongieux (43 %) ou processus scléreux formé de tissu compact (20 %).
Syn. anc. apophyse mastoïde